SLEEPING
Vanessa Lixon | Production culturelle | Administration & diffusion
Bureau Vanessa Lixon, Vanessa Lixon, production, production culturelle, diffusion théâtrale, diffusion musicale, production musicale, théâtre, musique, scène musicale, production théâtrale, beaux-arts, diffusion, diffusion culturelle, valais, suisse romande, suisse, administration, comptabilité embauche suisse embauche français, recherche de fonds salle spectacle, communication, musique classique, presse, événements culturels, culture, secrétariat, rapport d’activité, agenda culturel
30072
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-30072,bridge-core-2.4.1,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,qode_grid_1200,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-22.6,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.2.0,vc_responsive
COMPAGNIE DIGESTIF

SLEEPING

Serge Nicolaï

Le pitch

Éclairer la vie en regardant la mort. Sleeping est un spectacle onirique qui résonne avec l’époque. Associant masques, jeu théâtral, vidéo et musique, il s’inspire du roman « Les Belles Endormies » de l’écrivain japonais Yasunari Kawabata. Évocation poétique d’un vieil homme, Eguchi, au crépuscule de sa vie. Toutes les femmes qui ont jalonné sa vie, la mère, la fille, l’amante lui apparaissent au seuil de la mort; belles, provocatrices, sensuelles, délicates. Des messagères tant fascinantes que répugnantes de l’entre-monde. Des icônes féminine qui reflètent l’âme d’Eguchi et confrontent sans relâche son être le plus intime à ces questions : Comment as-tu aimé ? Comment as-tu vécu ? 

“Sleeping” est une pièce de théâtre contemporaine basée sur le roman de Yasunari Kawabata “Les belles endormies”, qui intègre différentes formes d’expression tel que le théâtre, le jeu masqué et la danse, la trame débutant dans un Japon intemporel et se terminant en Suisse. Serge Nicolaï, metteur en scène et membre du Théâtre du Soleil depuis 1994, évoque avec sagacité le délire d’Eguchi grâce à une scénographie simple (C.Kazemi), un éclairage subtil (M. Giusti) et une vidéographie saisissante (S. Sidaner). Sous les yeux du public se tissent conscience, perception, pensées et sommeil d’un homme mourant, en une œuvre poétique qui ne laisse personne indifférent. Dans une société qui confine la mort dans les maisons de retraites et les hôpitaux, “Sleeping” soulève des questions fondamentales sur la liberté, la fin de la vie et l’art de vivre.

 

TEASER

DISTRIBUTION

Co-direction artistique et mise en scène : Serge Nicolaï
Co-direction artistique : Jennifer Skolovski
Jeu : Yoshi Oïda / Masato Matsuura
, Yumi Fujimori, Carina Pousaz, Jennifer Skolovski
Adaptation texte : Serge Nicolaï, Yumi Fujimori
Conseillère sur le travail corporel : Takako Ogasawara
Conseillère sur le thème « fin de vie » : Rita Bonvin
Création lumière : Marco Giusti
Création son : Emanuele Pontecorvo
Music Live : Matthieu Rauchvarger
Scénographie : Clémence Kazemi
Vidéographie et régisseur générale : Sébastien Sidaner
Assistante mise en scène et production : Vittoria Maria Bellingeri
Communication : Corinne Jaquiéry
Surtitres, Traduction : Dóra Kapusta
Administration : Eric Favre
Production manager team : Thomas Péronnet, Eric Favre
Crédits photos : Vittoria Bellingheri, Weina Venetz
Diffusion : Bureau Vanessa Lixon, Swiss Music Prod. (France)

PRODUCTION


Tout public dès 14 ans
Durée : 60 minutes
Nombre d'artistes sur scène : 5
Nombre de personnes en tournée : 8

TECHNIQUE


Sur demande

MENTIONS

Produit par : Cie Digestif
Coproduit par : ZeughausKultur Brig avec les compagnies Digestif et Wild Donkeys Olivia Corsini et Serge Nicolaï (France)
Avec le soutien de : ThéâtrePro Valais, Loterie Romande, Fondation Sasakawa, Commune Brig-Glis, Stanley Thomas Johnson Stiftung, Ernst Göhner Stiftung, Pro Helvetia Fondation Suisse pour la Culture, Netzwerk Palliative Care Oberwallis, Fondation palliacura, Ambassade de France en Suisse, Théâtre de L’Arsenal Val-de-Reuil
Basé sur le livre de Yasunari Kawabata “Neureru Bijo The house of the sleeping beauties”