L’AMOUR FOU (DU THÉÂTRE)

Ce n’est pas une énième interprétation de La Mouette. C’est l’exploration de l’ensemble de ses possibles, dans un processus patient, minutieux et réinventé chaque jour.

L’AMOUR FOU (DU THÉÂTRE)

Ce n’est pas une énième interprétation de La Mouette. C’est l’exploration de l’ensemble de ses possibles, dans un processus patient, minutieux et réinventé chaque jour.

L’AMOUR FOU (DU THÉÂTRE)

Ce n’est pas une énième interprétation de La Mouette. C’est l’exploration de l’ensemble de ses possibles, dans un processus patient, minutieux et réinventé chaque jour.

L’AMOUR FOU (DU THÉÂTRE)

Ce n’est pas une énième interprétation de La Mouette. C’est l’exploration de l’ensemble de ses possibles, dans un processus patient, minutieux et réinventé chaque jour.

G.O.L.D.

G.O.L.D. est une pièce qui libère de la tyrannie de la réussite.
Qu’est-ce qui peut se passer si on abdique de la pression que génère l’impératif de la réussite ? Nous sommes tou.te.s confronté.e.s régulièrement à l’échec, mais nous
avons tendance à le nier, à éviter le sujet, car nous avons appris à garder les failles en mode silence.

G.O.L.D.

G.O.L.D. est une pièce qui libère de la tyrannie de la
réussite.
Qu’est-ce qui peut se passer si on abdique de la pression
que génère l’impératif de la réussite ? Nous sommes
tou.te.s confronté.e.s régulièrement à l’échec, mais nous
avons tendance à le nier, à éviter le sujet, car nous avons
appris à garder les failles en mode silence.

G.O.L.D.

G.O.L.D. est une pièce qui libère de la tyrannie de la
réussite.
Qu’est-ce qui peut se passer si on abdique de la pression
que génère l’impératif de la réussite ? Nous sommes
tou.te.s confronté.e.s régulièrement à l’échec, mais nous
avons tendance à le nier, à éviter le sujet, car nous avons
appris à garder les failles en mode silence.

G.O.L.D.

G.O.L.D. est une pièce qui libère de la tyrannie de la
réussite.
Qu’est-ce qui peut se passer si on abdique de la pression
que génère l’impératif de la réussite ? Nous sommes
tou.te.s confronté.e.s régulièrement à l’échec, mais nous
avons tendance à le nier, à éviter le sujet, car nous avons
appris à garder les failles en mode silence.